Chateau montrose, un domaine du Médoc, appellation Saint estephe, dont l'origine n'a d'égal à son vin

Il est des noms de vins comme des noms de film ou de légendes. Certains noms, terre à terre, glorifient le lieu ou le cépage et ne laissent guère de place à l’imaginaire. Puis soudain, au détour d’un virage dans le Médoc, vous découvrez Chateau Montrose.

Grand domaine viticole parmi les plus grands (Vin Saint Estèphe), il est l’heureux artisan d’un vin possédant l’un des noms les plus fantasmagoriques : la dame de montrose. Un nom à la limite du roman policier, on imagine une femme ensorcelante et un homme qui la poursuit sans jamais pouvoir la toucher…

Chateau montrose

Château montrose, un domaine d’exception.

Mais revenons sur terre, ce domaine viticole nous offre parmi les plus beaux vins du Médoc. Il faut vraiment avoir vu le domaine pour tenter d’imaginer comment son créateur a pu avoir la vision d’un tel domaine en ce lieu.

À l’origine à la place du domaine, il était la lande. Il fallait un certain aplomb voir une foi exagérée pour imaginer dans cette lande marécageuse un futur domaine viticole.

Et pourtant, c’est certain de son idée que tout a commencé pour Étienne Théodore Dumoulin. Il découvre par hasard cette lande oubliée dans le domaine familial à la mort de son père. Persuadé que la terre serait idéale pour la vigne, il fait tout défricher. C’est alors que tout commence pour le château montrose.

Chateau montrose

La dame de montrose, une divine bouteille à la robe pourpre.

C’est grace à un industriel Alsacien que l’exploitation deviendra l’un des fleurons du Médoc. En 1866, Mathieu Dollfus reprends le domaine. C’est une véritable révolution qu’il va faire au château montrose. Avant même de s’occuper de la vigne, il réorganise totalement le travail de son personnel.

Conscient qu’on ne peut impliquer les vignerons qu’en les traitants d’égal à égal, il crée le village de montrose afin de loger décemment ceux ci. Leurs frais médicaux seront remboursés, leurs logements gratuits, mais surtout ils auront un intéressement sur la production. Bref Mathieu Dollfus a compris bien avant d’autres que la vigne et le terroir aussi émérites soient-ils, ne sont rien sans la main qui les façonnent.

Avant de s’occuper de la vigne, il s’occupe donc de ses travailleurs. Et c’est avec des hommes qui aiment leur travail et ne veulent que le meilleur que la légende du chateau montrose peut commencer.

Ne l’oublions pas, ce sont les grands hommes qui font les grands vins, tout comme Clos d'Estournel et Calon Segur...